Interview

M. Alon Bar-Shany, Directeur général de HP Indigo

Le défi de l’avenir

M. Alon Bar-Shany, Directeur général de HP Indigo

Le directeur général de HP Indigo est un homme d’affaires d’envergure internationale et sa vision du secteur de l’imprimerie et tout aussi large. Selon lui, le passage au numérique est nécessaire pour prospérer.

Parlez-nous des défis de l’impression dans le futur

Nous sommes convaincus qu’en dépit du passage massif à la communication numérique et aux réseaux sociaux ces dix dernières années, l’imprimerie reste une industrie dynamique qui a le potentiel d’aider les marques à nouer des liens avec leurs clients. Toutefois, pour rester sur le devant de la scène, il lui faudra se transformer. À cela s’ajoute que les méthodes traditionnelles permettant de fabriquer d’énormes quantités de produits de qualité raisonnable à très faible coût ne fonctionneront plus dans les prochaines décennies.

“Notre objectif est donc d’aider nos clients à innover dans deux domaines. Le premier est la qualité, avec des applications haut de gamme tirant parti de données sophistiquées. Le second consiste à leur permettre d'être extrêmement productifs.”
Alon Bar-Shany, Directeur général de HP Indigo

Pourquoi le numérique et l’analogique se complèteront-ils à l’avenir ?

Je suis convaincu que l’industrie analogique, qu’il s’agisse de l’offset ou de la flexogravure, a toute sa place et qu’elle a encore de beaux jours devant elle. Cette technologie est optimisée pour les travaux de longue haleine, pour les travaux réguliers et elle est très efficace dans ce domaine bien que peu rentable.

En revanche, je suis convaincu que le monde d’aujourd’hui – dans lequel les consommateurs et la jeune génération sont à la recherche de choix, d’intimité, de durabilité et de délais de mise sur le marché très courts, avec des goûts qui évoluent rapidement – ne se prête pas aux cycles analogiques et non différenciés. Les grandes tendances en matière de différenciation, de données et de durabilité vont pousser une part bien plus grande du secteur de l’imprimerie vers le numérique. S’agira-t-il de 20 ou 30 % ? Je n’en suis pas sûr. Mais même si l’on touche 10 ou 15 % des recettes globales – et probablement bien plus en termes de rentabilité –, cela signifie que tous ceux qui veulent vraiment évoluer et vivre avec leur temps vont avoir besoin d’un état d’esprit orienté vers le numérique.

Le rôle de HP Indigo, pionnier d’un changement pour le meilleur

Nous avons su développer avec nos clients une capacité assez intéressante pour inventer de nouvelles applications et gérer les échelles au niveau des photos, des étiquettes numériques, des emballages numériques flexibles, etc. Nous travaillons dans divers domaines dont la durabilité, la sécurité, l’automatisation et bien sûr, les applications haut de gamme. Nous ne nous attaquons pas aux produits basiques – nous nous intéressons aux domaines où nous pensons que nos clients pourront conserver un avantage relativement important pendant de nombreuses années, grâce à cette différenciation.

“À l’avenir, l’imprimeur qui réussira sera celui qui sera capable de convertir les besoins de ses clients et ses capacités dans des solutions qui pourront être mises en place rapidement et efficacement”
Alon Bar-Shany, Directeur général de HP Indigo

Cela pourrait aussi vous intéresser